A la decouverte des Orangs- Outans en Indonésie

orang-outang femelle de l'Indonésie

L’indonésie ne cesse de fasciner le monde entier par sa biodiversité et sa faune exceptionnelle. On trouve sur l’archipel un grand nombre d’espèces endémiques, à l’image des mythiques dragons de Komodo, ou des Orang-Outans.

Les orangs-outans ont plus de gènes communs avec l’Homme que presque n’importe quelle autre espèce animal. Menacé d’extinction et pourtant réel symbole de la forêt tropicale indonésienne, partir à la rencontre de ces grands singes est une expérience inoubliable pour les voyageurs de passage à Bornéo ou Sumatra

Les caractéristiques principales de l’Orang Outan

De taille moyenne, l’Orang Outan varie aux alentours de 1m40, pour un poids compris entre 40 à 90kg. Leurs bras puissants sont plus longs que leurs jambes. Leur durée de vie moyenne varie entre 30 à 40ans.

Jusqu’à 2ans, les plus jeunes s’accrochent au dos et au ventre de leurs mères pour se déplacer.

Les orangs-outans vivent la grande majorité du temps dans les arbres, afin d’éviter les prédateurs au sol.

Ses grands primates sont également d’une grande intelligence. Certains scientifiques ont pu les observer utiliser des outils afin de se nourrir, ce qui est extrêmement rare chez les animaux.

Une espèce en péril.

Les Orangs-Outans étaient autrefois bien plus présents en Asie du Sud-Est. Leur territoire s’étendait largement du Sud de la Chine jusqu’à l’île de Java en Indonésie.

Aujourd’hui, ils figurent sur la liste des espèces menacées de l’IUCN et leur présence se limite à deux îles, Bornéo et Sumatra dont le nom des deux espèces est issu : Pongo Abelii (Orangs-Outans de Sumatra ) et les Pongo pygmaeus (Orangs-Outans de Bornéo)

Leur nombre a considérablement diminué au cours de ces 80 dernières années. Comme dans la grande majorité des espèces en voie de disparition, ce déclin démographique est la conséquence directe d’une déforestation massive, à l’origine de la destruction de l’habitat naturel des primates. A cela s’ajoute des pratiques de braconnage avec la capture des jeunes orangs-outans pour la vente sur le marché.

Observer les orangs-outans en Indonésie

On compte aujourd’hui 3 principales réserves d’orangs-outans sur l’archipel indonésien :

  • Le parc national du Mont Leuser, à Bukit Lawang (Sumatra Nord)
  • Le parc national de Tanjung Puting, à Kalimanta (Bornéo)
  • Le parc national de Kutai, à Kalimantan (Bornéo)

À quel moment voir les orangs-outans en Indonésie ?

Si vous désirez voir les orangs-outans sur l’île de Sumatra, organisez votre séjour durant la saison sèche, entre mai et septembre. Les pluies sont passagères tout en long de cette période. Vous souhaitez plutôt vous rendre sur la partie indonésienne de Bornéo ? Partez entre les mois de juin et d’octobre. Le climat est agréable sur tout le territoire durant cette période.